Etes-vous transmedia ?

A l’heure où la démultiplication des supports est de de mise, le transmédia défini un univers cohérent se développant sur plusieurs médias de différentes natures : web série, jeu vidéo, livres, télévision, cinéma, webdocumentaire, objets dérivés, blogs… Autour d’une narration non linéaire, le spectateur est sollicité grâce à la complémentarité de médias, supports et histoires. Le transmedia est la suite logique du crossmedia (déclinaison d’un concept sur plusieurs supports et médias). La communication transmedia fragmente la narration sur divers médias et propose ainsi une multiplicité de contenus, qui peuvent être compris indépendamment des autres. Ce nouveau type de communication apporte un autre regard sur l’histoire, tout en formant au final un tout cohérent.

Selon Henry Jenkins, professeur de communication,  de journalisme et d’études cinématographiques à l’Université de Californie du Sud et fondateur des bases de la narration transmédia, c’est «  un processus où l’ensemble des éléments d’une fiction sont volontairement fragmentés en canaux médiatiques multiples afin de créer une expérience de divertissement unifiée et coordonnée. Idéalement, chaque média délivre une contribution unique et utile au déploiement de l’histoire. » Il a ainsi démontré comment l’industrie du Cinéma, avec des précurseurs comme les frères Wachowski  (Matrix), a inauguré une nouvelle façon de créer un univers de marque / film à travers des médias complémentaires. L’univers cinématographique s’est emparé tout naturellement de ce phénomène. De nombreux blockbusters ont été conçus dans une logique transmédiatique (Hobbit, Resident Evil, the Amazing Spider Man, The Dark Knight rises/Batman).

Chaque support par leur technologie apporte une approche complémentaire à l’histoire et optimise la communication en attisant l’attention et la viralité. Elle élabore des besoins et des réponses par phases, et s’articule sur des scénarii d’ensemble où chaque support renvoie à un autre.

Au-delà du cinéma, le transmedia est utilisé par des groupes tels que Muse ou Nine Inch Nails, dans le secteur automobile (Audi),  mais également par des ONG comme URBAN SURVIVORS pour Médecins sans frontières ou le dispositif transmédia d’Amnesty International. Il comprend le film de Marc Silver  WHO IS DAYANI CRISTAL ? sélectionné au festival de Sundance de 2013, ainsi que le film documentaire en quatres parties THE INVISIBLES de Marc Silver et Gael Garcia Bernal. L’ensemble est une campagne d’Amnesty sur la condition des migrants d’Amérique Centrale qui tentent d’atteindre les États Unis. Levées de fonds, prise de conscience, le transmedia est une stratégie opérationnelle pour engager durablement le public, en privilégiant l’interactivité et leur curiosité.

http://formatwebdoc.wordpress.com/2013/01/24/activisme-le-futur-sera-transmedia-ou-ne-sera-pas/

http://www.therabbithole.fr/

http://www.observatoire-numerique.nc

http://catherine.cuenca.over-blog.com

http://karleen.fr/

Tendances du digital 2013

la lettre Aquitaine numérique n°37

La marque Oxford propose au travers du Big Project de sélectionner un projet transmedia. Il y aura un vote pour départager les meilleurs projets et Oxford financera le Big One  à hauteur de 30 000€ Inscription jusqu’au 30/09/2013.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s